La reconnaissance de l'adolescence comme une phase caractérisée du développement de l'individu, au même titre que l'enfance, l'âge adulte ou la vieillesse, n'a que quelques dizaines d'années. La médecine, traditionnellement organisée autour des deux pôles pédiatrique et adulte, fait encore aujourd'hui une place trop modeste à cet âge dont un des traits majeurs est la propension à prendre des risques, à se mettre physiquement et moralement en danger.Parce que les filles sont les premières concernées par les formes de repli et d'intolérance diverses dans les territoires sensibles, le programme "Allez les filles !" a pour but de favoriser La pratique sportive, facteur de développ­ement pour les adolescentes.

http://www.fondationdefrance.org/Nos-Aides/Vous-etes-un-organisme/Solidarite-avec-les-personnes-vulnerables/En-France/Maladie/Sante-des-jeunes [2]